| Accueil | | Parti Communiste du Togo | | Journal | | M.D.R. | | M.C.I. |

VIVE LA 5 GLORIEUSE !

L'Organisation de la Jeunesse Communiste du Togo (L'OJCT) 17/10/1990

Le glorieux Vendredi 5 Octobre ou le Vendredi de 5 Glorieuse a accouché d'une nouvelle génération de militants dans note pays: ceux qui, tel un cyclone ont fait trembler le régime en place, inscrit 5 hauts fait historiques dans les pages glorieuses de notre peuple. Par leur combat:

1°) La peur est vaincue: le mythe du «Togolais viscéralement couard» a été cassé. Qui oserait encore le croire ou le clamer.

2°) Le régionalisme, comme arme de division du peuple (et des peuples du Togo) est arraché des mains de la bourgeoisie (locale et étrangères coalisés), car la direction du mouvement jusqu'aux combattants dans la rue (et même la listes des arrêtés entre le 23 et 27 septembre le confirme), ce sont les vaillants fils du pays sans distinction ethnique, tribale, régionale: ceux du Nord comme du Sud, de l'Est comme de l'Ouest de notre pays, tous décidés, déterminés à affronter à combattre l'autocratie fascisante du Parti-Etat réactionnaire RPT , à abattre le régime pro-impérialiste, anti-national, anti-jeunes d'Eadéma-Kunalé-Ameyi.

Tous les pièges tendus pour les pousser à la division du mouvement, notamment sur des bases régionalistes ou ethnocentristes ont été déjoués, signe d'une certaine maturité politique de cette nouvelle génération de militants, de combattants de la démocratie et de la liberté qui a opté pour

3°) La violence révolutionnaire comme loi générale, moyen fondamental pour la conquête du pouvoir par le Prolétariat et le Peuple. Le mouvement du glorieux Vendredi 5 Octobre vient d'essayer et de confirmer l'efficacité de cette voie révolutionnaire au détriment (rejetant) de la voie du pacifisme naïf, confirmant que le pouvoir ne se donne pas, ne s'octroie pas, mais se conquiert, et surtout, que c'est par la violence réactionnaire que l'autocratie honteuse est venue et se maintient au pouvoir dans notre pays. La liste des victimes de cette violence autocratique contre la population et notre pays, et même des peuples frères voisins, serait très longue à énumérer. Ces combattants des 5 glorieuses ont à juste titre exercé cette violence révolutionnaire en ciblant correctement,

4°) L'attaque de l'Etat, Etat néocolonial autocratique au travers de ses principaux symboles, ses principales représentations (de l'appareil d'Etat bureaucratique) d'exploitation et d'oppression à détruire que sont l'armée, la police, la gendarmerie, les RG, la justice, la prison et autres corps francs.., et même une partie du grand marché de Lomé, symbole de la bourgeoisie compradore que constituent les nanas benz, principale base sociale du régime. Voici ce qui justifie ces cibles frappées par ces combattants des 5 glorieuses qui sont loin d'être des «vandales», des «terroristes» comme le prétendent nos ennemis. Debout, ces vaillants combattants se sont dressé pour,

5°) La lutte pour les libertés démocratiques, dont le peuple a soif dans tous les domaines, et qui a connu le succès.Dans ce combat, ils ont conquis certains espaces (liberté d'association, de presse, droit de grève..), qui restent à consolider et à élargir. Ces libertés réelles et non formelles ne peuvent s'offrir en cadeau au peuple.
Voilà pourquoi nous sommes descendus dans la rue et devons persévérer et pousser toujours plus loin les 5 glorieuses jusqu'à l'abolition de l'ordre néocolonial et l'avènement d'un ordre nouveau au profit du peuple travailleur et de la jeunesse. Le gouvernement cherche, mais en vain, à nous attribuer d'autres attaques imaginaires ou provocatrices, ses propres Suvres et de ses agents.

Dans le but clair de salir, ternir les 5 glorieuses. Peine perdue !

La campagne mensongère, ordurière contre notre glorieuse 5 octobre ne passera pas !

Vive la 5 glorieuse !

En avant et avec détermination pour de nouvelles conquêtes !


Accueil / Vos réactions sur ce site / Contact / Liens
Pourquoi nous sommes communiste / Petit guide du PCT / Congrès historique
"Révolution", organe central du PCT / Archives
Mouvement Communiste International / Mouvement Démocratique Révolutionnaire