| Accueil |
| Parti Communiste du Togo |
| Journal |
| M.D.R. |
| M.C.I. |

Le PCT est le guide et l'avant-garde du prolétariat et du Peuple togolais

Révolution n°149 du 05 janvier 1995


Nous, communistes du PCT, sommes et resterons toujours les meilleurs défenseurs de nos camarades de travail, des intérêts fondamentaux comme des plus petites revendications des travailleurs. Ce faisant, ces communistes font prendre conscience de leur force aux ouvriers: en effet, si un patron dans le combat a cédé sur une question de salaires ou sur les conditions de travail, ou autres revendications morales, c'est que les travailleurs sont plus forts que lui, c'est qu'ils peuvent avoir confiance en eux-mêmes. Et c'est ainsi que les communistes sauront acquérir un prestige dans la classe ouvrière jugeant les hommes sur les actes et non sur les paroles, les travailleurs à la ville comme à la campagne constateront que les vrais et seuls défenseurs, ceux qui savent indiquer la voie, ce sont les communistes. Rien d'étonnant alors que dans ces conditions, les communistes soient élus en nombres à la direction des syndicats, des Comités Populaires d'Action (CPA) ouvriers, des unions de paysans, des Associations d'étudiants et scolaires. Et naturellement des conseils de travailleurs et de la convergence du Peuple.

L'autorité indiscutable des communistes et du PCT, leur Parti, parmi les travailleurs sera gagnée au prix d'années de luttes dures et héroïques. Le communisme doit passer de simple courant de la pensée politique, à (devenir) un puissant mouvement populaire. Sorti du cadre du Parti, il doit devenir pour les masses populaires du Togo leur façon de percevoir le monde. Ils oeuvrent à la reconnaissance de la culture politique et du mouvement démocratique sur des bases nouvelles. L'expérience doit démontrer que les communistes, seuls, voient juste. Et ainsi qu'eux seuls sont capables de faire passer leur programme dans la réalité par leur initiative, leur audace, leur courage, leur capacité d'organisation. Cette confiance inébranlable du Peuple envers le Parti sera la source de sa force. Ce sera pour cela qu'aucune puissance ne sera capable d'abattre le parti et que les travailleurs ne ménagerons ni leur peine ni leur sang lorsque le Parti s'adressera à eux, qu'il s'agisse de la lutte contre les FAP, pour l'IGA ou pour la GGI, pour chasser le couple France-Eyadéma du pouvoir. Lors du danger, le parti suscitera de nouvelles sources d'énergie, dans la lutte armée ou dans l'effort du Peuple.

Le Peuple voit et verra de plus en plus dans le PCT son Parti

C'est pour cela que les hommes et les jeunes togolais regarderont comme leur, le PCT, car dans l'action, ce Parti aura donné à la classe ouvrière, aux paysans et aux intellectuels, la confiance en leur force. Ce Parti leur montrera la possibilité d'affronter l'autocratie fascisante apatride pro-impérialiste, la GBR, dans toute ses composantes, de faire la Guerre Civile Révolutionnaire (GCR) et de vaincre. Et aussi parce que chaque militant de ce Parti sera soudé aux travailleurs par la liaison la plus vivante: le travail commun et l'entretien direct au cours desquels un communiste sait prêter l'oreille aux "simples gens" et saisit à la fois la préoccupation essentielle et l'expérience des travailleurs. Ce parti dit ce qu'il fait, et fait ce qu'il dit.

Voilà pourquoi dans les moment les plus graves: pendant la GCR, les rangs du Parti se renforcent d'hommes, de femmes envoyés au Parti par la grande masse des travailleurs et des jeunes. Entre le Parti et les masses populaires, c'est une liaison permanente. Ce caractère de masse du PCT s'oppose directement à l'esprit de secte, à celui dit "des minorités agissantes" qui repose sur le mépris du Peuple, cet esprit d'anarchiste "grand seigneur" de notamment l'OTTD/ trotskiste.

Parce que le PCT a une foi inébranlable dans la classe ouvrière et dans les autres couches laborieuses, ses militants sont partout où se trouvent les travailleurs: syndicats et unions paysannes, groupements d'apprentis ou associations d'intellectuels, d'étudiants, de scolaires. Ils sont les meilleurs éléments et, tout naturellement, ils en deviennent les animateurs, et durant la GCR, les communistes sont rapidement la majorité dans les conseils d'ouvriers, paysans et soldats. Les masses populaires voient à l'œuvre les représentants de tous les autres organisations démocratiques. Aussi, à caque élection partielle, elles écartent les autres de la direction et leur préfèrent et mettent à leur place des communistes parce qu'ils se sont révélés les meilleurs dans la lutte pour le pain, la démocratie, la sécurité, la liberté. Et voilà pourquoi la liaison vivante du Parti avec les masses populaires fera du PCT le seul Parti du Peuple, le Parti dont la vie et les intérêts se confondent avec ceux des travailleurs.

Le grand Parti de la Révolution National-Démocratique Anti-Impérialiste: le PCT

Mais la grande guerre civile libératrice contre l'affreux couple France-Eyadéma va révéler autre chose : le degré sublime d'héroïsme inconnu, inédit, que le Parti communiste du Togo suscite au sein de notre Peuple. Le Peuple veut être le maître souverain de son pays et un gouvernement issu de lui, et pour lui, élu par lui, et responsable devant lui, révocable à tout instant par lui. Voilà la base solide de ce patriotisme révolutionnaire des citoyens togolais. Edifier un patriotisme irrésistible du Peuple: une fois cette aspiration acquise, satisfaite, pour défendre le régime qui lui apporte le pain, la sécurité et la liberté, le Peuple sera prêt à tout. Toujours le patriotisme réside dans le Peuple. Cela, les impérialistes du monde entier ne l'ont jamais compris. Trois ans avant la Révolution, le 12 décembre 1914, alors que les Bolcheviks appelaient à renverser le gouvernement tsariste Lénine écrivait: "Nous sommes pleins d'orgueil national, car la Nation grand-russienne, elle aussi, a créé une classe révolutionnaire ; elle a, elle aussi, prouvé qu'elle est capable de donner à l'humanité de grands exemples de lutte pour la liberté et pour le socialisme, et non pas seulement de grands programmes, des files de potences, des geôles, des grandes famines et un grand asservissement aux popes, au tsar, aux grands propriétaires et aux capitalistes".

Ceux-là même qui persécutent les communistes les accusent de trahir le Togo, alors que ce sont ces derniers qui sont les vrais et seuls patriotes. Et les GBR qui les traquent, les martyrisent, sont tous aux ordres de l'étranger. Du fasciste autocrate Eyadema jusqu'au COD2 en passant par Gilchrist Olympio et les adeptes du régime oligarchique, ils sont tous des valets locaux de l'impérialisme international. Ils reçoivent de Londres, de Paris, de Bonn, de New York, les troupes, l'argent, les armes et l'aide dans tous les domaines pour les aider à affronter, massacrer le Peuple et les communistes qui luttent pour un régime authentiquement national, démocratique. Tous les FAP dirigeants de Partis sont des valets de l'étranger impérialiste. Et ce n'est pas un hasard si tous ces FAP de toutes nuances se sont ligués contre le Peuple Insurgé pour empêcher la chute de Eyadema, leur frère de classe, leur compère. Défenseurs de privilégiés, devant le risque de l'effondrement de leur ordre, ils se sont unis, eux et la réaction internationale, (à leur aide) contre le Peuple Insurgé et les communistes.

C'est une loi de l'Histoire. C'est toujours les classes privilégiées qui trahissent. Du moment où elles ne sont plus assez fortes pour maintenir sous leur joug le Peuple brisant ses chaînes, leur seule ressource est de se vendre davantage à l'étranger impérialiste. En cherchant à arracher aux impérialistes étrangers et à leurs appuis et complices locaux, les grands moyens de production et d'échange, ceci évidemment suscite la haine de la grande bourgeoisie réactionnaire (GBR), des réformistes, de l'impérialiste, haine qui peut aller à des complots, des diffamations et des agressions armées contre le pays devenu indépendant. Mais elle fera du Peuple togolais le seul maître de son destin en édifiant une vraie Indépendance Nationale démocratique, anti-impérialiste avec l'affirmation de la Souveraineté du Peuple et sa dignité retrouvée. Voilà la base du patriotisme révolutionnaire des citoyens togolais parce que défendant leur régime révolutionnaire, socialiste, leur avenir.

Un patriotisme supérieur: le patriotisme socialiste

Le PCT sera plus: il portera ce patriotisme à un degré inédit dans notre pays. En réalisant le socialisme, dans lequel il n'y a plus d'exploitation de l'homme par l'homme donc plus d'antagonismes de classes; il créera une société unie en un seul bloc homogène indestructible. Au pays du socialisme, le patriotisme devient, à un niveau incomparable, le patriotisme de tout un Peuple.

Le Parti communiste, défenseur des intérêts nationaux

Les communistes à la tête des patriotes, ce ne sera pas un hasard, mais parce que le PCT deviendra le Parti de la classe ouvrière, classe d'avenir révolutionnaire, garante des intérêts de la Nation. Le prestige du PCT deviendra alors indiscutable et indiscuté, considérable. C'est parce que durant les années précédant la GCR mais surtout durant celles d'oppression néo-coloniale, autocratique, d'apatride, le Peuple togolais, comme les autres Peuples, aura constaté et constate que le seul Parti patriotique est le Parti communiste, non pas seulement par l'héroïsme de ses militants et sympathisants tombés par dizaines de mille -(d'autres Togolais combattent et tombent aussi) -mais un seul Parti a réellement défendu et défend les intérêts du Togo -Année par année, mois par mois, et du point de vue intérieur, et du point de vue extérieur, c'est le PCT qui a formulé les solutions justes du point de vue patriotique, anti-impérialiste, anti-néo-colonial, quel que soit l'impérialisme. Et par cela même du point de vue des intérêts des ouvriers, du Peuple, de la jeunesse et des Peuples du Togo.

Patriotisme et non nationalisme bourgeois, non chauvinisme

Mais le patriotisme du Parti communiste du Togo n'a rien de commun avec le nationalisme bourgeois, le chauvinisme. Ce ne sont jamais les communistes qui parlent de la supériorité de leur nation, du Togo, ou de "race élue". Pour eux, patriotisme ne signifie pas non plus conquêtes d'autre(s) nation(s) et domination d'autres Peuples. Précisément parce que les communistes sont des révolutionnaires, ils n'entendent pas porter atteinte aux droits et à la liberté des autres Peuples. Les communistes n'ont rien de commun avec les impérialistes leurs ennemis jurés qui ne peuvent vivre que par la conquête de nouveaux marchés et asservissement de nouveaux Peuples. Le patriotisme des communistes n'a donc rien de commun avec le nationalisme chauvin masque de l'impérialisme.

Patriotisme et internationalisme

Justement pour cela, les communistes, parce que patriotes, sont internationalistes. Ils savent très bien que les exploités du monde entier, soumis aux mêmes oppressions, doivent être solidaires contre le même ennemi: l'impérialisme, le grand capital. Lénine et Staline ont souligné que l'une des raisons essentielles de la victoire soviétique de 1918 à 1921 contre les interventions armées a résidé dans la solidarité des travailleurs et des Peuples opprimés de tous les pays. Les ouvriers du monde entier sont solidaires dans leur lutte pour le pain, pour la paix et pour la liberté. Les actes de solidarité des ouvriers, des travailleurs français, allemands, belges, espagnols, albanais, africains etc. envers les travailleurs togolais en grève, en MIP depuis octobre 1990, le confirment. Il n'y a pas contradiction entre le patriotisme des communistes et leur internationalisme. Le Peuple Insurgé, depuis Octobre 90, leur donne confiance dans l'avenir de leur Peuple et les incite à arracher la patrie et à faire de leur patrie conquise un pays heureux parce que libre, indépendant et souverain.

En revanche, l'histoire de ces dernières soixante ans a révélé que la trahison est le fait des classes possédantes, dans leur immense majorité, grades bourgeoises réactionnaires, valets locaux de l'impérialisme, ses appuis et supports dans nos pays. Ils sont à combattre ensemble avec l'impérialisme par le Peuple.

Révolution n°149 du 05 janvier 1995


Accueil / Vos réactions sur ce site / Contact / Liens
Pourquoi nous sommes communiste / Petit guide du PCT / Congrès historique
"Révolution", organe central du PCT / Archives
Mouvement Communiste International / Mouvement Démocratique Révolutionnaire