| Accueil |
| Parti Communiste du Togo |
| Journal |
| M.D.R. |
| M.C.I. |

Notre tactique de boycott développe, accentue la tendance du Peuple à perdre toute illusion sur les élections, à rejeter ces dernières: elle sert la voie du processus révolutionnaire, le MIP vers la GCR émancipatrice

Révolution, Décembre 1997

Si, depuis particulièrement les années 1991-1992, les Faux amis du Peuple développent le crétinisme parlementaire effréné visant à faire des élections, le critère, le label d'un régime démocratique pour façonner une opinion publique anti-MIP, anti-violence révolutionnaire émancipatrice, au bénéfice du pouvoir moribond autocratique apatride France-Eyadéma, et des plans contre-subversifs afin de défendre l'ordre néo-colonial, la réaction togolaise et étrangère, principalement française, coalisées.

Si, ce faisant, les différents Partis, le RPT et ceux des FAP soutiennent et défendent les mêmes objectifs et buts fondamentaux, et ne diffèrent que dans la forme, les moyens et la façon de les utiliser contre le Peuple travailleur, ces Partis politiques n'ont, en tout et pour tout, recueilli que leur discrédit et leur rejet total par les masses: le faible et dérisoire taux de participation à la mascarade électorale présidentielle de 1993 (d'à peine 10% des électeurs inscrits), élection "remportée" par Eyadema, suivie par les élections législatives des 2 au 20 février 94 (que les masses ont majoritairement boycottées comme elles l'ont aussi fait le 25 septembre 92 pour le référendum au sujet du projet de la 4ème constitution).

Ces élections par ailleurs ont montré et confirment plus ouvertement que tous les coups sont permis : magouilles, machinations, pièges, artifices et vastes fraudes dans le scrutin sur fond de répression et assassinats des masses, et que la réaction (et les classes, factions et groupes qui la composent) dans ses propres luttes internes est capable de tout utiliser dans la bagarre pour ses intérêts de groupe ou de faction. Au vue de ceci, on entrevoit aisément la férocité de la barbarie dont est capable cette réaction dans sa lutte contre le Peuple et la révolution. Bref, les auto-proclamés "opposition démocratique", c'est-à-dire les faux amis du Peuple (FAP), ont été écrasés par ces mêmes urnes qu'ils chevauchent bride abattue, eux qui prétendaient pouvoir battre Eyadema par les urnes.

Incontestablement, il est de plus en plus clair et net que l'absentéisme, le fait de ne pas aller voter, est archi-écrasant, toujours croissant, en essor, au point que ceux des inscrits qui vont voter atteignent dans le meilleur des cas 10% (desquels il faut encore compter un certain pourcentage de votes nuls et blancs); mieux, les masses pratiquent de plus en plus un boycott actif qui se généralise dans le pays: elles sont de plus en plus convaincues, conscientes que ce n'est pas par les urnes qu'elles pourront chasser Eyadema du pouvoir et la France du Togo.

Voilà pourquoi le crétinisme parlementaire effréné des FAP et autres opportunistes a donc subi (et ne peut que subir) régulièrement un échec de plus en plus cuisant et humiliant, malgré le triomphe ridicule éhonté régulièrement chanté par les FAP auto-proclamés "opposition démocratique". Cette tendance anti-élections mascarades de plus en plus accentuée qu'exprime régulièrement notre Peuple et plus particulièrement depuis le MIP d'octobre-novembre 90, renforcée par la tactique du boycott du Parti, constitue une avancée révolutionnaire, un facteur accélérateur du processus de la réalisation de la RNDAI.

Cette perspective de la Révolution, cette détermination du Peuple à poursuivre le MIP, à lutter ferme pour son émancipation sans se laisser divertir par des mascarades électorales, accentuent les cauchemars de l'impérialisme principalement français et ses alliés et appuis locaux, bouleversant davantage le rêve troublé de bête traquée, mortellement blessée de France-Eyadéma et de ceux qui servent misérablement la réaction et l'impérialisme comme de vils mercenaires, ces opportunistes qui tentent d'éluder les conditions concrètes aveugles du MIP.


Accueil / Vos réactions sur ce site / Contact / Liens
Pourquoi nous sommes communiste / Petit guide du PCT / Congrès historique
"Révolution", organe central du PCT / Archives
Mouvement Communiste International / Mouvement Démocratique Révolutionnaire