| Accueil |
| Parti Communiste du Togo |
| Journal |
| M.D.R. |
| M.C.I. |

Demain se décide aujourd'hui

Révolution n°160 du 30 décembre 1997

C'est un problème de société: leur avenir se place dans la société. La politique, au sens noble du mot, c'est la gestion de la vie de la cité, de la vie commune, de bien public, du bien-être des habitants de la cité. Voilà pourquoi, tout citoyen, homme comme femme, jeune comme vieux, écolier, élève comme étudiant doit faire la politique c'est-à-dire suivre de près les problèmes de la cité: comment ceux-ci sont gérés? quel sort leur est fait, réservé? quel avenir on leur réserve? se prononcer, prendre position, pour ou contre, sur une telle gestion: les jeunes, tout jeune citoyen, en particulier les étudiants, doivent faire de la politique. S'y refuser, volontairement ou pas, c'est laisser les mains libres aux ennemis de la jeunesse et du Peuple, pour qu'ils continuent de piétiner ces derniers et, pire, leur préparer un avenir empoisonné, vénéneux pour demain. Seuls les ennemis du Peuple, les apatrides ou leurs partisans, ont intérêt et s'opposent à ce que les jeunes s'occupent, s'intéressent, fassent de la politique. Ils ne veulent pas que ces jeunes découvrent très tôt leur nature, l'ordre anti-jeunes, apatride, qu'ils servent.

Tout jeune citoyen doit s'intéresser à la politique

Nous communistes le disons depuis des années, mais ce n'est qu'aujourd'hui, qu'enfin, la chose est, heureusement, apparue clairement à tout le monde. Le droit, voire le devoir, à tout jeune de faire la politique, et même militer dans une organisation démocratique, progressiste, anti-impérialiste, ne peut plus être niée, contestée. Personne ne peut plus prétendre que la politique, le militantisme, est un domaine réservé aux hommes: "pas aux enfants ni aux femmes". Non seulement le présent touche ces derniers, mais encore l'avenir les concerne, même sur les bancs de l'école.

Voilà pourquoi les jeunes de l'Organisation de la Jeunesse Communiste du Togo (OJCT) affirment, à juste titre, dans un lumineux mot d'ordre, toujours actuel: "Pour un jeune Togolais aujourd'hui, réussir dans la vie, être un homme accompli, c'est être ETUMOG politiquement éveillé, organisé, c'est-à-dire mettre sa vie au service de son Peuple et de sa Patrie, de la révolution ". Tout le Peuple insurgé (PI) entier doit se transformer progressivement en une armée de guérilla dirigée politiquement et militairement par l'avant-garde du prolétariat. Chaque Togolais, particulièrement chaque jeune, doit par tous les moyens s'initier, apprendre à manier les armes (se former militairement) et défendre contre "les militaires incontrôlés", poursuivre le Mouvement Insurrectionnel Populaire et la patrie contre ses ennemis.

Organisation de la Jeunesse Communiste du Togo (OJCT)

Révolution n°160 du 30 décembre 1997


Accueil / Vos réactions sur ce site / Contact / Liens
Pourquoi nous sommes communiste / Petit guide du PCT / Congrès historique
"Révolution", organe central du PCT / Archives
Mouvement Communiste International / Mouvement Démocratique Révolutionnaire