| Accueil |
| Parti Communiste du Togo |
| Journal |
| M.D.R. |
| M.C.I. |

Mgr Dosseh Robert, une malediction pour notre église...

Révolution N°186 du 10/08/2003

Depuis l'avènement de notre calamité nationale France-Eyadéma, le véreux archevèque Dosseh, l'Alcapone togolais, avec son groupe de mafieux, a solidement lié son sort et sa cause (celle de l'Eglise catholique togolaise) à ce dernier. Ses pratiques de plus en plus odieuses, sordides, hideuses avaient fini par dégouter, indigner, blesser jusque dans leur foi, beaucoup d'immense majorité de fid'les, mais, à cause de la terreur que lui et son cher régime faisaient régner sur le pays et la population religieux, de croyants, avec la chasse aux insoumis, parmi lesquels beaucoup de curés et autres congrégations non membres de la secte OPUS DEI (les bastonnades à m'me les églises-Atakpamé, Lomé, etc. -par les forces de répression, les détournements crapuleux des déjà maigres salaires des enseignants catholiques, ses trafics mafieux avec les milieux d'affaires (nanas-Benz et Syro-ibanais) et ses pratiques sociales hideuses ''non catholiques'' ''intolérables'' ''déshonorables'', ont fini par éloigner de l'Eglise catholique beaucoup de fid'les impuissants, las de ne pouvoir exprimer ouvertement leur désapprobation des actes hideux du chef de leur église sans s'attirer la foudre de Mgr Dosseh et de son ami Eyadéma. Mais avec le MIP 90 et la démonstration de force populaire, beaucoup de choses ont changé.

C'est la réprobation générale de plus en plus ouverte, défiante, du petit Peuple humilié, honteux, meurtri jusque dans leur foi, dégouté, victime de la politique criminelle de son cher ami et frère (de classe) Eyadéma; le prestige, la notoriété, l'image de son église ternis. Beaucoup de bouches se sont ouvertes, d'abord timidement, puis de plus en plus sans peur: des murmures qui se sont transformés en grognes; en notre sein, on commença à en parler ouvertement, à visage découvert, publiquement entre nous, à dénoncer.. on se faisait des suggestions ouvertement.

Certains incrédules à un possible changement positif ont préféré hélas voter par leurs pieds, des remous au sein de fid'les commençaient à déborder. Tout ceci remonte évidemment au haut d'en haut car Mgr Dosseh a parmi nous, ses agents dont nous n'avons plus peur. La peur avait changé de camp. Puis, brusquement, nous avons appris que Mgr Dosseh est rappelé au Vatican. Ouf !!! Mais voilà qu'il fait encore parler de lui, toujours au côté de son ami Eyadéma, le monstre dévastateur !! Décidément c'est un satan incarné !! un véritable fléau.

Anani Jules

Extrait de Révolution N°186 du 10/08/2003,
Organe Central du PCT


Accueil / Vos réactions sur ce site / Contact / Liens
Pourquoi nous sommes communiste / Petit guide du PCT / Congrès historique
"Révolution", organe central du PCT / Archives
Mouvement Communiste International / Mouvement Démocratique Révolutionnaire