| Accueil |
| Parti Communiste du Togo |
| Journal |
| M.D.R. |
| M.C.I. |

Ces élections, un marche de dupes *

Où, à tous les coups, le Peuple travailleur est perdant.

Quand de surcroît, en plus de l'appareil économique, l'ennemi (lui bien organisé et déterminé à conserver le pouvoir d'Etat) détient entre ses mains et instrumentalise: ses forces militaires dites de l'ordre et de la sécurité, omnipotentes qui sont chargées de la sécurité des opérations électorales des candidats et des élections.

  • Une constitution, la loi fondamentale taillée par lui et pour lui, anti-Peuple, apatride et ses codes.
  • La cour constitutionnelle.
  • L'Assemblée Nationale avec ses députés où évidemment les travailleurs et la jeunesse patriote, l'écrasante majorité du pays, n'ont point de représentants.
  • Ses ex-chef circ: ses préfets, ses sous préfets, ses chefs de canton, ses maires.
  • de hauts fonctionnaires, spécialistes appointés experts en fraudes en tous genres dans divers ministères et sociétés secrètes à sa dévotion.
  • La logistique de l'Etat,

Les médias publics et privés locaux comme étrangers dont particulièrement RFI, la voix de la France (avec ses spécialistes dont le célèbre François PICARD, à l'intox, à la désinformation éhontée, à la manipulation crapuleuse des masses en faveur de la France lors des élections en Afrique-) à son service, chargés de manipuler l'opinion et conscience des masses et bien entendu l'Internet qu'il verrouille à l'occasion. Il est bien connu que fréquemment, lors de certains mouvements populaires et surtout lors des élections, il y a, express, brouillage téléphonique de communication par TOGO-TELECOM alias France-Télécom et/ou coupure d'électricité par TOGO-ELECTRICITE dans des endroits et à des moments précis et "opportuns" ! Bref, la mise sous tutelle des missions des médias au profit de l'intensification de sa campagne militaire permanente de terrorisme d'Etat;
• Le code électoral taillé sur mesure, remodelage à volonté, à toute occasion.
• Etablissement fantaisiste bien intéressé de listes électorales, de bureaux de vote.
• Les cartes d'électeurs attribuées, délivrées et dispatchées de façon fantaisiste, arbitraire, à ses délices manu militari, à travers le pays, à son avantage.
• Ses divers trafics éhontés et effrontés de bulletins avec achat de voix voir déplacements de votants venant de pays voisins grâce à ses souillure et corruption.
• Sa Commission Electorale Nationale dite Indépendante (CENI) où les membres sont désignés par lui-même, par dessus et contre les travailleurs et les jeunes patriotes et démocrates, travaillant sous l'autorité militaire du ministre de l'intérieur (qui est militaire).
• Pour servir de faire valoir aux candidats et donner le label de crédibilité aux dites élections, il y a, en voyage d'agrément dans nos pays, les fameux observateurs, de véritables touristes étrangers en mission commandée (par les impérialistes contre avantages sonnants et trébuchants).
• Sans oublier, sous divers sigles, ses partis politiques, en fait des clubs électoraux comme on sait dans ses composantes et diversité et autres sociétés secrètes de concertation interne (contre le Peuple et le pays évidemment) dans lesquels il est organisé. Bref les institutions, les structures à la fois de conception, d'élaboration et d'administration de ses parodies d'élections sont dans les mains de l'ennemi bien verrouillées, patronnées, financées par les puissances impérialistes, contrôlées et dirigées directement par les réseaux mafieux dont ELF-FOCCART, à qui revient toujours le dernier mot.. Tout le monde sait le rôle que jouent les Français FOCCART, ROUSSIN… dans nos élections indépendantes", "démocratiques", "transparentes", "équitables" envers et contre les travailleurs et les jeunes patriotes et démocratiques à savoir l'immense majorité de notre pays.
• Des milliards de franc CFA, fruits de ses prébendes éhontées à travers le monde, que la Communauté Internationale/l'Occident impérialiste lui verse à se partager gracieusement entre eux (ceux au pouvoir dits la mouvance et ceux non-au-pouvoir dits opposants=les Faux amis du Peuple) avec comme tâche d'aller, sous le couvert de pseudo-électorales, souiller une frange de la population avec des gadgets, une nourriture, de la boisson et une infime partie des sous reçus: de la poudre aux yeux, une véritable insulte aux masses qu'ils ont eux-mêmes, par leur politique pro-impérialistes, apatride de pillage, d'exploitation et d'oppression, rendues misérables physiquement et moralement.
• Sa manipulation, en toute quiétude et toute impunité effrontée des votes, des résultats réels effectifs des urnes, en sa faveur.Alors que faire?
Alors que peut faire le Peuple travailleur inorganisé conséquemment, dans un tel traquenard dressé par l'ennemi pour le piéger, le flouer? Peut-il aller à ces élections (que sont l'occasion de dilapidation de plusieurs milliards de francs) le ventre vide, tenaillé par la faim, le chômage, les dégâts de la crise sociale et l'insécurité chroniques instrumentalisés cyniquement par le régime en place? Alors que faire? Les boycotter purement et simplement en attendant de véritables élections qu'organisera souverainement le Peuple. Evidemment, après avoir arraché à l'ennemi cet appareil de fraudes.
Le Parti Communiste du Togo (PCT)

*Cet article est tiré du journal Révolution, -Organe Central du Parti Communiste du Togo-, du mois de mars 2005. Il a été publié pour la première fois en avril 1998
Site Internet : www.pctogo.org
Contact : revolution.pct@caramail.com ou revo_pct@hotmail.com


Accueil / Vos réactions sur ce site / Contact / Liens
Pourquoi nous sommes communiste / Petit guide du PCT / Congrès historique
"Révolution", organe central du PCT / Archives
Mouvement Communiste International / Mouvement Démocratique Révolutionnaire